• 01/06/2018

Dimanche dernier, pour une seconde année consécutive, notre équipe -15M s'est offerte le droit de jouer en PACA. Et pourtant, rien n'était écrit d'avance. Sur les onze garçons avec qui Romain est parti à Vence, seuls cinq jouaient dans cette catégorie. Cinq autres étaient avec la réserve et un dernier était même en -13 !

Du coup, cette qualification avec trois victoires, ne souffre d'aucune contestation vis à vis du potentiel du groupe. Romain évoque cette journée. « Un super tournoi des garçons. Nous avons eu deux semaines pour se préparer. Tout le monde a joué le jeu et répondu présent. On profite d'un coup du sort contre Villeneuve-Loubet dans le premier match pour l'emporter d'une courte tête. Puis, contre Monaco, nous avons vite fait le trou ce qui m'a permis de faire tourner et de donner du temps de jeu à tout le monde tout en préparant le dernier match. Enfin, face à Grasse, on réalise notre meilleure prestation : appliqué et déterminé. Tout nous réussi. Nous avions une petite place pour nous qualifier et les garçons sont allés la chercher. Bravo à eux. Un petit mot pour notre gardien du jour, Baptiste Franchet, qui a commencé en -13 avec la réserve et qui nous a plus que dépanné sur ce tournoi. Merci à toi « Babou » ! Merci à tous les autres, les garçons, vous l'avez bien mérité. »

Les vacances sportives vont faire du bien après une longue saison et surtout avec l'esprit léger : la qualif c'est fait.


  • 15/04/2018

Les -15M PACA ont décroché un bon match nul 25 à 25 à Aix. Ils ont su en fin de match reprendre leurs esprits après un léger passage de turbulences qui a permis à Aix de mener 20 à 17.

Les garçons, dirigés par Alexandra, on su se remobiliser, notamment grâce, dans les buts, à un Enzo qui progresse de match en match. « Dommage que notre dernier tir ne soit pas rentré, mais ils ont su tenir en défense, c'est ce que j'attendais d'eux ! Certes ils ont manqué certains tirs en attaque, mais ils ont tenu malgré le petit passage à vide. Le match retour se jouera chez nous le 28 avril, Aix est à notre portée, à nous de ne pas commettre les mêmes erreurs. On a encore trois matchs à jouer, il faut en profiter pour progresser dans un championnat dingue où il y a des surprises chaque week-end. Jouer ce championnat PACA est très enrichissant. Ça tire automatiquement tout le monde vers le haut. Ils vivent à chaque match une expérience qu'ils ne vont pas oublier », raconte Alexandra.

Le prochain match est donc à nouveau contre Aix dans quinze jours à Saint-Claude en match en retard de la neuvième journée.

Après la rencontre les garçons ont pu recevoir les compliments – en particulier à Enzo – de Daouda Karaboué, emblématique gardien de l'équipe de France pendant dix ans. Quelques semaines après avoir posé aux côtés de William Accambray, les garçons enchaînent les belles rencontres.


  • 12/04/2018

Il est vrai que le week-end dernier nous attendions mieux de notre équipe -15M PACA à domicile contre le Cavigal Nice avec un large revers 22 à 34. 

« On réalise un bon début de match et nous sommes dans le coup jusqu'à la 20e minute de jeu. » A ce moment là, notre adversaire ne mène que de deux longueurs, 8 à 10. Puis, la lumière va, bien que le terme soit peut-être un peu fort, s'éteindre. Romain Ghibaudo, notre coach, poursuit son analyse.

« Notre « cassure » est le reflet de plusieurs petits détails qui nous pénalisent et nous paralysent. Nous avons du mal offensivement à trouver des solutions et les rares fois où l'on y parvient - je parle d'une opportunité collective ou individuelle débouchant sur un tir dégagé seul face au gardien - on se relâche et on manque de sang froid en faisant briller le portier adverse. Du coup on se stresse, les ballons n'arrivent plus correctement, les jambes tremblent et au niveau PACA se comportement est synonyme de perte de balle de contre-attaque et d'un but. On doit apprendre à mieux gérer nos temps faibles dans un match. »

Et la saison, bien que nous sommes aujourd'hui le 12 avril, est encore longue, bien longue, avec quatre matchs à disputer ! « Nous avons une double confrontation avec Aix à venir (Le 14 avril à Aix et le 28 avril à Antibes ; ndlr) et j’espère que l'on aura retenu la leçon ! Nous pouvons encore décrocher de beaux résultats et j'espère que l'on se montrera à la hauteur. »


  • 28/03/2018

Oui, ça gagne, mais... Mine de rien, voici notre équipe -15M PACA qui affiche un total de sept victoires alors qu'il reste pas moins de cinq matchs à jouer ! Ça commence à devenir très intéressant.

Malgré tout, le dernier succès, 28-30 chez la lanterne rouge, Cros-de-Cagnes, ne relève pas, loin de là, de la perfection comme l'explique Romain notre coach. « On entame cette rencontre de la meilleure des manières en menant 5 à 0 ! Puis, on sombre complètement jusqu'au milieu de la seconde mi-temps. »

En effet, en deux temps trois mouvements, le score va passer de 7 à 3 pour Antibes à 11 à 7 pour le Cros ! Puis 14 à 8 et 17 à 14 à la mi-temps. Il faudra attendre les dix dernières minutes pour qu'on repasse devant, à 23 à 22 pour Antibes. « Dans un finish un peut fou, avec beaucoup de sanctions disciplinaires, on reste calme et ça nous permet de revenir petit à petit volant la victoire à notre adversaire du jour. »

Neuvièmes avec un match en retard, nos garçons sont à la lutte pour la sixième place et, mathématiquement, même si ça sera difficile, le top 5 est toujours jouable. Mais le bilan aurait pu être encore bien meilleur.

« On est capable de faire de très belles choses et malheureusement de très mauvaises aussi. Sans faire injure ce week-end ça passe parce qu'on joue chez un adversaire à notre portée mais on aura plus cette chance jusqu’à la fin du championnat. J'attends de mes garçons beaucoup plus de discipline sur le jeu et de respect des consignes sans cela le Cros de Cagnes sera notre dernière victoire. Et puis, je trouve ça dommage de pas pouvoir se servir de ce type de match pour lancer des joueurs et pouvoir travailler pour l'année prochaine. »

Le fin de saison s'annonce intense pour les garçons avec cinq matchs à jouer entre 7 avril et la réception du Cavigal Nice et le 12 mai avec celle de Gap ! Encore beaucoup de boulot pour Romain et son équipe.


  • 20/02/2018

Après un début d'année tonitruant, notre équipe -15M PACA en progrès constant, a pris une immense claque. Oui, chez le leader Marseille Provence, invaincu, qui possède plusieurs crans de niveau au dessus de tout le monde. Mais de là à perdre 49-14 et d'être mené 6-1 au bout de 3'30'' et 14-3 après 9'56'' c'est incompréhensible. Romain ne mâche pas ses mots. « Je suis très en colère et déçu de l'image de mes gars. Nous avons baissé les bras très vite. Comme s'il n'y avait pas d’intérêt à se battre puisque Marseille nous était supérieur. On s'énerve, on ne s'aide pas et on ne s'encourage pas. On laisse Enzo prendre contre-attaque sur contre-attaque. On passe pour des starlettes alors qu'on prend une leçon mémorable de handball, d'engagement et d'envie de la part de Marseille. Oui, être moins bon ça arrive, mais abandonner, baisser les bras et refuser l'affrontement c'est inadmissible et le pire c'est de voir des sourires à la sortie du terrain. Lors du prochain match, on verra si ceux sont des garçons ou des enfants. » Nos jeunes ont un mois pour se remettre la tête à l'endroit avant d'aller le 17 mars dans la salle des voisins de la Convention Villeneuve-Loubet / La Colle Saint-Paul.


  • 14/02/2018

Quelle extraordinaire année 2018 pour notre équipe -15M PACA avec quatre victoires en cinq matchs. La dernière, samedi, dans une ambiance extraordinaire, à Saint-Claude, que plusieurs formations seniors pourraient nous envier. Contre Apt les garçons ont gagné 33-32 dans une rencontre ultra-serrée où il fallait garder sa concentration malgré l'euphorie.

Alexandra revient sur ce succès. « Comme je l'ai déjà dit, avec eux, il ne faut pas être cardiaque. Les garçons ont en plus eu la chance d'évoluer dans une ambiance de folie dans les tribunes. On se fait mener au score dans les dix premières minutes, jusqu'à quatre buts d'écart : 12-16. Je prends alors un temps mort pour mettre les choses au clair et tout le monde s'y est mis. Dans les cages, Enzo nous permet de remonter à 17-17 à la pause. En ce moment Enzo est très bon. Il a franchi un cap et fait douter l'adversaire. A la sonnerie finale les gars se sont sautés dessus, tellement contents d'avoir gagné. Certains en pleurs ! Une telle pression. On voulait le gagner ce match. Jouer dans une telle ambiance t'aide à ne pas laisser tomber quand un match est serré tout le long. Je savais que ce groupe serait compétitif car je le connais depuis les -12 ! Pour nous, dans cette saison en PACA, l'essentiel était de progresser et nous sommes agréablement surpris de leurs capacités. Pour la suite du championnat et le classement final on verra bien, nous prenons, avec Romain, les matchs un par un. »

Avec six victoires après quatorze journées, les garçons remontent à la septième place à seulement trois points du top 5. Prochain match dimanche à 16h00 dans la salle de Marseille Provence... leader invaincu, meilleure attaque et meilleure défense ! Un test grandeur nature pour savoir encore plus précisément où en sont les garçons. Aucune pression à avoir, profiter !


  • 12/02/2018

Notre équipe n°2 des -15M qui évolue au niveau Excellence Départemental n'a pas démérité à la maison contre le Cavigal Nice. Un match déséquilibré contre une équipe qui ne compte que des défaites, Antibes, pour une formation qui a tout gagné, Nice. Plus fort, plus rapide, plus technique et plus physique, nous avons été dominés, sans pour autant sombrer, avec un score final de 22 à 37. Coach Alexandra revient sur cette rencontre. « C'était difficile face à une équipe qui a aligné deux joueurs qui sont en Comité et un autre équipe joue en PACA. Malgré tout, marquer 22 buts, ce n'est pas mal du tout. Je remarque surtout que les gars n'ont pas lâché. Ils ont appliqué ce que l'on travaille aux entraînements et il faut dire que j'avais trois débutants dont le gardien. J'ai vu de belles choses par rapport au match aller mais l'adversaire était plus fort. A nos jeunes de continuer dans cet état d'esprit. Quelque soit le résultat, le but est que chacun soit épanoui sur le terrain. Qu'ils nous fassent vibrer à chaque match. » Prochaine rencontre, toujours à Saint-Claude, le 17 février à 14h00 contre Monaco.


  • 09/02/2018

Le week-end dernier notre équipe -15M PACA a remporté son cinquième match de la saison et pas n'importe lequel, à Sorgues, troisième du championnat. Une très belle revanche sur la marque de 24 à 27 car à l'aller nous avions pris une claque 21 à 34 à la maison.

Romain Ghibaudo revient avec plaisir sur ce succès.

« Ce fût un match plaisant où les joueurs se sont serrés les coudes pour venir à bout de la formation locale. On a quasiment toujours été en tête et malgré les tentatives de retour de Sorgues nous n'avons pas paniqué et on a repris notre avance. Enzo (Gardien ; ndlr) sort un très gros match ce qui nous aide à ne pas douter et à repartir de l'avant. On retiendra la détermination, le refus de perdre et l’envie collective d’aller chercher la victoire chez le troisième du championnat. »

L'équipe remonte donc à la huitième place du championnat à sept points de Sorgues. Une belle confirmation en tout cas du succès décroché contre Istres.

« Sur les deux derniers matchs on limite nos pertes de balles ce qui donne moins d'occasions à nos adversaires de nous contrer. C'est bien. On progresse sur ce secteur mais maintenant j'aimerai que l’on soit plus tranchant et piquant sur la montée de balle. On arrive à récupérer des ballons mais on en exploite pas beaucoup en contre et c'est dommage car ce sont des ballons faciles qui peuvent nous faire de bien au moral et très mal à l'adversaire. »

Quinzième journée ce samedi 10 février à Saint-Claude à 18h00 contre Apt.


  • 31/01/2018

Battue dans les Bouches-du-Rhône à l'aller, notre équipe -15M PACA a pris sa revanche le week-end dernier contre Istres à Saint-Claude. Un succès 27 à 25 alors qu'ils étaient menés 19 à 21 au milieu de la seconde période. Ils n'ont rien lâché et sur le banc pour l'occasion, Alexandra Pinheiro revient avec plaisir sur ce succès qui prouve la réelle progression de l'équipe. « C'était un match dur mentalement et physiquement. Il n'y a jamais eu plus de deux buts d'écart, dans un sens comme dans l'autre. Les garçons sont toujours restés parfaitement concentrés et n'ont jamais lâché. Au aller, nous menions de cinq buts en première mi-temps. Mais au retour des vestiaires, tout s'est inversé. C'était dur et nous n'étions pas arrivés à trouver de solution. Dans ce championnat, si on se relâche, on le paye très cher. Sur ce match, les gars voulaient prendre leur revanche et en première mi-temps, tout se jouait à un but. Ce qui a fait la différence en seconde période, c'est la concentration et une intensité toujours plus forte. On note une réelle progression. Il y a moins de pertes de balle et une meilleure solidarité en défense. » Samedi, un match très difficile, mais qui peut être une référence, nous attend, avec un déplacement à Sorgues, le troisième du championnat. A l'aller, les jeunes s'étaient accrochés longtemps, jusqu'à 16 à 20 jusqu'au début de la seconde période avant que les Varois ne creusent l'écart pour s’arrêter à treize unités.

A noter que dans le même week-end sous la direction de Romain Ghibaudo, la réserve, qui évolue en Excellence Départementale, a souffert et perdu à Puget-Théniers 43 à 17. Prochain match le 10 février face au Cavigal Nice.


  • 16/01/2018

Une belle victoire à Gap en PACA

Un coup à toi, un coup à moi, un coup à toi etc... Voilà un peu le scénario du déplacement de notre équipe -15M PACA à Gap. Pour au final, basculer de notre côté. Nous étions menés 21-20 en fin de match pour s'imposer 21-24 !

Une belle performance qui permet à notre équipe de rester pleinement en course pour le top 5. En effet, dans ce championnat de douze équipes, si quatre sont loin devant, le reste du championnat est très homogène. Mais pour y parvenir, il faudra gommer un souci récurent depuis le début de saison : la régularité pendant le match.

« On a manqué de régularité sur ce match de reprise. Sur l'ensemble de la rencontre, nous avons le plus souvent mené au score mais on n'arrive à pas à faire le break. Nous avons toujours laissé Gap y croire et ils nous ont sans cesse posé des problèmes jusqu’à ce que les enfants réalisent que le chrono tournait et que s’ils ne prennaient pas leurs responsabilités ils allaient perdre. La défense se met alors en marche et on récupère ces ballon que l’on bonifie avec des buts. Enzo fait un dernier arrêt sur un lob et le match est scellé. »

Un succès à confirmer le 21 janvier au SMUC, l'une des formations qui lutte pour le podium. Nous avons une revanche à prendre après une défaite en septembre dernier à la maison, 12-25. « Il faut que l’on travaille davantage afin de gagner en régularité. J’espère que les garçons seront plus à l'écoute des consignes. Sans ça on va laisser passer des matchs qui seront à notre portée. Marseille, c'est le début des matchs retour. A l'aller, nous avions tenu une mi-temps. On verra si nous avons évolué et / ou ce qu'il nous reste à parcourir comme chemin. »


  • 10/01/2017

Retour aux choses sérieuses...

Notre équipe -15M PACA fera son retour à la compétition à Gap ce samedi à 15h30. Pour être prêt, mais aussi pour coller au mieux à l'exigence de ce niveau, Romain Ghibaudo a fait reprendre le chemin de l'entraînement à ses garçons le 3 janvier ! « Douze jeunes sont présents et c'est très bien. On travaille sur la remise en forme. Il est vrai qu'à cet âge là ça va plus vite mais il va falloir digérer la coupure. De plus, le match contre Gap c'est déjà ce week-end. Cela ne nous laisse pas beaucoup de temps pour être prêt mais les garçons sont tous présents et motivés pour travailler avec l'envie de rejouer. Avec les parents l'ambiance est toujours bonne : ils sont engagés. » Bonne fin de semaine aux garçons et bon déplacement samedi ! Il s'agit ici de la dernière journée de la phase aller, bien que nous comptons un match en retard contre Aix.

Dans le même temps, à 16h45, la réserve, qui évolue au niveau Départemental, jouera à Cannes - Mandelieu.


  • 19/12/2017

La réserve perd à Monaco

Dimanche matin notre équipe réserve de la catégorie -15M, qui évolue en Excellence Départementale, a perdu de six buts à Monaco. Pour l'occasion, c'est Jérôme Lopes qui était sur le banc. « On a beaucoup cherché à revenir dans la partie. Dès le début du match on tire trois fois à côté de la cage en face à face. Du coup on paye l'écart dès le début de la partie. Mais l'équipe a eu du caractère et est revenue trois ou quatre fois dans la partie mais à chaque fois qu'on comblait l'écart, on retombait dans nos travers. J'ai fait beaucoup tourner ce qui a dû perturber l'équipe. Mais mes -15 ont trouvé des ressources pour se battre et gêner cette équipe de Monaco. » Une défaite honorable donc 35 à 29 même si il est vrai que Monaco avait perdu ses trois précédents matchs. Ce coaching était une grande première pour notre jeune gardien de la Nationale 2 qui était là pour donner un coup de main à la catégorie ce jour là. « Une bonne expérience. Je n'ai que 21 ans et je manque d'expérience. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre. Mais j'espère avoir peut-être ma propre équipe dans quelques années. » Prochain match pour cette équipe le 13 janvier prochain à Cannes – Mandelieu.


  • 30/10/2017

De peu...

Après un bon succès face au Cros-de-Cagnes, nos U15 PACA avaient une ouverture pour débuter une série de succès face à une formation certes un petit cran au dessus, mais abordable, le Cavigal Nice. Malheureusement, un court revers 29 à 27 mais tout n'est pas à jeter loin de là comme l'explique Romain notre éducateur. « Un match très disputé. On avait perdu de huit buts en qualifications. L'équipe progresse : c'est bon signe. Cependant on passe à côté d’un bon coup : c'est dommage. Nous n'avons pas connu de réel trou d’air mais on a mis trop de temps à trouver les réponses défensives au Cavigal Nice en deuxième mi-temps. On commet malheureusement encore trop de pertes de balles faciles même s’il y a du mieux dans ce secteur. Cette défaite laisse un petit goût amer mais en même temps rassure les garçons. Il ne nous manquait pas grand chose pour repasser devant et l'emporter ! A nous d'être plus tranchant et percutant pour la réception d’Aix ce week-end et accrocher notre troisième victoire. » Coup d'envoi samedi à Saint-Claude à 18h00.


  • 22/11/2017

Une bonne victoire face au Cros-de-Cagnes

Samedi dernier, à l'occasion de la septième journée du championnat PACA, nos -15M ont décroché leur seconde victoire en battant à Saint-Claude le Cros-de-Cagnes sur la marque de 30 à 26. Un match plutôt bien maîtrisé dans l’ensemble. Hormis l'ouverture du score symbolique, les visiteurs n'auront jamais été devant. On mènera 25-18 ou encore 27-20. « Le Cros est l'une des équipes le plus à notre portée dans ce championnat. Ça faisait partie des rencontres cochées en début de saison, le type de match où il ne fallait pas passer aux travers et nous ne sommes pas tombés dans le piège », raconte Romain Ghibaudo.

Malgré tout, on trouve trace d'un souci récurent : le fameux passage de flottement. Par exemple, on va mener 18-14 et on commence à bafouiller notre handball, 18-18. « Il y a toujours ce manque d'assurance par moment. Les mains qui tremblent et l'adversaire revient. On a connu ça en début de saison face à des équipes plus fortes. On tient à la mi-temps et on s'écroule sur quelques minutes et ça va très vite. Là, nous avons été moins pénalisés car c'était une formation moins forte. On commence à perdre des ballons alors qu'il n'y a pas lieu d'être. On doit apprendre à accélérer quand il le faut sur nos moments forts et surtout rester calme et se contenter de faire ce qu'on sait faire lors de nos moments faibles et ne pas commencer à inventer des choses en attaque par exemple. Pour ça, nous faisons de la vidéo. On leur montre ce qui fonctionne, aussi pour qu'ils se rassurent. Quand ils font ce qu'ils savent faire, ça marche. Au contraire, quand ils commencent à improviser, ça devient difficile, surtout contre les équipes du haut de tableau. »

Et tout s'enchaîne très vite avec un huitième match ce dimanche 26 novembre à Pasteur face au Cavigal Nice. Une autre formation de la deuxième partie de tableau. « C'est un peu plus fort que nous. Un adversaire mieux équipé avec des joueurs dangereux sur tous les postes et un bon gardien. Ça joue bien au ballon. Mais un garçon de cette équipe est passé en -17. Peut-être un bon point pour nous, mais ça ne sera pas facile. Ça joue bien. Nous pouvons accrocher quelque chose, ce n'est pas impossible. Nous ferons du mieux possible. Encore une fois, les garçons doivent se servire des précédentes expériences, se rassurer sur ce qu'ils savent faire. Petit à petit, ça va venir. » Coup d'envoi à 16h00.


  • 10/10/2017

Une victoire référence

Ce week-end, à l'occasion de la quatrième journée du championnat U15 PACA, nos garçons, drivés par Alexandra Pinheiro, ont réalisé un match plein à Apt pour s'imposer 30-34 chez une équipe qui était pourtant encore invaincue. Retour en détail avec Alex sur cette rencontre d'un très bon cru...

Alexandra... Quel match des garçons...
Oui ! C'était très stressant. En face, ça jouait très dur : des gabarits imposants. On commence bien le match. Notamment un bon arrière droit du côté d'Antibes. L'adversaire a mis en place une défense très haute, à dix mètres. Cela nous a beaucoup gêné. Mais nous avons trouvé des solutions grâce au jeu sans ballon et grâce à beaucoup moins de pertes de balles que lors du match précédent.

Des Antibois taille patron ?
Nous avons mené le match de A à Z. Jamais nos adversaires n'ont pu passer devant. Pourtant, leurs ailiers jouaient très haut. A la mi-temps, on mène de six buts. J'ai dit aux gars de se calmer. Il y avait beaucoup d'effervescence et c'est normal. Alors, il fallait rester calme et prendre le jeu à notre compte. Le très gros point positif du match vient du fait que les garçons ont bien écouté les consignes et mis en application tout ce qui a été travaillé durant la semaine avec Romain. Tout le travail psychologique fait sur eux a payé : il fallait être patient durant la rencontre. Par la suite, leur défense était moins haute, huit mètres environ. Ce qui nous a permis de bien travailler, en prenant des coups certes, mais ils ont tenu le bon bout.

735defenseu15pacaUne fois devant, le tout résidait dans le self-control ?
Lorsque nos adversaires ont commencé à revenir trop près au score, j'ai posé en temps mort. Mes garçons étaient excités, nerveux. A ce niveau là, chaque ballon est précieux. Sinon, c'est direct dans la cage. Et encore une fois, ils ont tout écouté et tout appliqué à la lettre. Ils ont fini le match bien appliqué et patient pour le terminer tranquillement sans trembler.

Un match déclic dans l'esprit des garçons sur leurs capacités à jouer un vrai rôle dans ce championnat très relevé ?
Nos adversaires engageaient très vite. Ils couraient après le score. Les garçons étaient fatigués. Ils n'ont pas le même physique. Nos adversaires étaient beaucoup plus grands et costauds. De toute façon, on le sait bien, nous sommes le Petit Poucet, invité à ce championnat. Ça sera notre tarif tous les week-ends et on le sait. Il fallait profiter de chaque instant pour souffler et rester vigilant en défense. Ça va tellement vite... Dans ce secteur de jeu, ils sont restés unis tout le match. Une entraide impressionnante et, encore une fois, des consignes respectées. On voit le résultat. Nous sommes tous très contents. Il y a beaucoup d'amélioration. Nous sommes là pour apprendre. Il nous fallait absolument cette victoire. C'était très important. Les gars devaient se prouver à eux-mêmes qu'ils étaient capables de gagner. Capables de le faire. Ils l'ont vu. Leur jeu était fluide. J'ai constaté de belles choses. La défaite du match précédent a été très dur à accepter. Cette victoire contre une grosse équipe arrive au meilleur des moments.

Samedi à 18h15 vous allez recevoir Marseille Provence, le leader, qui colle des cartouches à tout le monde...
Même tarif que Apt. Des monstres. Des grands balaises. Avec un jeu très fluide. On verra bien... Mais encore une fois, cette victoire arrive au meilleur des moments. On aura rien à perdre et ensuite ce sera une longue trêve. On va travailler. Beaucoup. Et ça continuera de porter ses fruits. On ne peut espérer que du mieux. On prend des coups, mais les garçons m'étonne ! Pas de blessés, ils ont été très bien préparés. Ils y vont. N'ont pas peur. C'est bien. Chaque but est important. On ne peut pas se permettre de prendre des 6 à 0 au milieu d'un match car on arrivera pas à remonter ça. Tout ses matchs sont stressants, mais tellement kiffants.

Pour conclure, un mot sur ton association avec Romain ?
Travailler à deux, c'est bien ! On fonctionne bien ensemble. On se téléphone après chaque match. On livre nos impressions. On travaille sur la vidéo et on parle beaucoup en binôme avec les garçons. On parle le même handball. Les garçons, ils ont une manière d'être avec Romain et une autre avec moi. Mais toujours dans le respect. Ils écoutent aussi bien Romain que moi. Ça tourne bien.


  • 27/09/2017

Bis répétita...

Comme face au SMUC il y a dix jours, notre équipe -15 PACA aura tenu une mi-temps face à Istres. Mieux que ça, coaché pour l'occasion par Alexandra, les garçons vont mener à la mi-temps 11-13 avant de ne pas marquer pendant plus de dix minutes et voir les locaux mener 20-13 pour s'imposer finalement 25-19. « L'équipe a réalisé une bonne première mi-temps avec un bon travail collectif. Et puis au retour des vestiaires on ne marque pas pendant de longues minutes ce qui a permis à nos adversaires de revenir. A ce niveau là les fautes commises sur le terrain entraînent une sanction directement avec un but. C'est l’inexpérience de ce niveau. Je pense que cette équipe a les moyens de bien figurer dans le championnat PACA mais il faudra encore travailler dur. » Prochain rendez-vous pour l'équipe dès samedi à Saint-Claude à 16h15 contre Sorgues qui a gagné ses deux premiers matchs d'un but à chaque fois.


  • 20/09/2017

S'appuyer sur la première mi-temps

Samedi dernier, à l'occasion de la première journée du championnat U15 PACA, les garçons de Romain ont affiché deux visages. En première mi-temps, précisément jusqu'à la 22e minute, où Marseille ne mène que d'un but, 8-9. Il y a un vrai match.

Mais en toute fin de première période, une infériorité numérique va permettre à l'adversaire de prendre plus nettement l'avantage : 8-12 la pause. Le score final est parlant : 12-25. Mais que s'est-il passé. Romain nous répond. « Les enfants ont plutôt bien répondu : ils sont à la hauteur en première mi-temps. Ils découvrent ce qu'est le haut niveau. L'adversaire exploite et puni chacune de nos erreurs. Nous sommes là pour apprendre et nous allons continuer à travailler. Défensivement on est plus que correct mais comme depuis l'an dernier nous avons trop de lacunes en attaque lors du duel sur le joueur. Les garçons ont du mal à percevoir l'intervalle et donc l'utilisation du dribble. Du coup on se met à douter en début de seconde période ce qui est vite déroutant pour des jeune de cet âge. Marseille s'est engagé dans la brèche en exploitant toutes nos pertes de balle. L'addition est lourde mais ce n'est que le premier match. A nous d'apprendre de nos erreurs. Les enfants sont déçus du résultat et cela montre qu'ils se sentent concernés et j'espère qu'ils continueront de l'être en s'appliquant aux entraînements. Le groupe vit bien - parfois un peut trop - ce qui nous aidera à se serrer les coudes et affronter ensemble nos futurs adversaires. » 

Prochain match samedi à 14h00 à Aix en Provence vainqueur de son premier match de justesse contre Istres.